Mes autres Marathons

Cheering's kopMes "sept marathons sur sept continents" ne sont pas les seuls que j'ai courus. J'ai en effet eu la chance de pouvoir en  effectuer de nombreux autres,  dont certains dans des paysages merveilleux.

Chaque marathon a son histoire et certains sont inoubliables comme celui "intercontinental" d'Istanbul ou celui du "Midnight Sun Marathon", le Marathon du Soleil de Minuit à Tromso, au nord du cercle polaire arctique en Norvège.

Le souvenir d'un marathon peut aussi malheureusement être lié à une blessure ou un autre événement extérieur non maîtrisable.

Chaque marathon est une aventure différente, mais il y a toujours au moins un point commun, c'est que sur la ligne de départ, on ne peut jamais savoir à l'avance ce qui va se passer.

 Vous pouvez parfois penser être bien préparé et vous effondrer au bout de 20 kilomètres comme vous pouvez avoir l'impression que rien ne va et faire une bonne performance.

Au cours d'un marathon, il peut s'en passer des choses ! Un spécialiste s'il en est, Bernard Gaudin, m'expliquait un jour " Quand dans un marathon, tu te sens bien et que tu as l'impression de voler, sois prudent, le coup de barre n'est peut-être pas loin, mais à l'inverse, si tout va mal et que tu as l'impression de ne plus avancer, persévère, peut-être que dans un quart d'heure tu vas récupérer et que tout va se passer comme dans un rêve".

Je l'ai vérifié bien des fois au cours de toutes ces épreuves que je vous invite à découvrir !

 
 
Image