Les membres du "Seven Continents Club"
Un évènement qui éclipserait presque les sommets de Davos et autre G8 : la rencontre historique entre la première française (Cécile) et le premier français (ben, moi !) membres du Seven Continents Club a eu lieu à Niort en ce mois de juillet 2009, le 21 précisément, non pas autour d'un stade mais autour... d'une bonne assiette. Beaucoup de souvenirs communs et le plaisir d'évoquer une aventure humaine et sportive encore rare. Nous espérons tous deux que, à l'instar de Patrick Candé, beaucoup d'entre vous viendront nous rejoindre au sein de ce club sportif et d'aventures...


LES FRANÇAIS membres...

  •  Cécile Bertin (Barbie)

    Cécile Bertin (Barbie)Cécile Bertin , ou Barbie dans le monde de la course à pied, est une athlète  - "blonde" comme elle tient à le préciser elle-même - qui réside dans l’Allier et qui s’est mise plus spécifiquement au service de la pratique de la course chez les femmes (et pas seulement les blondes d’ailleurs). Elle a, à cet effet, créé un très joli site Internet, et ce qui ne gâte rien, où l’humour est toujours présent :

    http://www.courir-au-feminin.com/

    Cécile a travaillé pendant quelques années à la communication de la ligue nationale contre le cancer.

    Course à pied et action pour une noble cause étaient déjà deux points qui nous rapprochaient. Il y en maintenant un troisième puisque Cécile vient de me rejoindre en 2009 au sein du Seven Continents Club dont elle est devenue la première membre féminine française.

    Il faut noter qu’elle a couru 7 marathons sur 7 continents en 80 jours seulement !

    Elle a eu le soin de préciser que c’est la lecture de mon bouquin qui lui avait donné envie de relever ce challenge. Elle a eu également l’extrême gentillesse de promouvoir mon livre, tant sur son site que dans le numéro d’été 2008 de Jogging Attitude où un long article lui est consacré.

    Cécile a donc réussi ses "sept continents" avec Orlando (Amérique du Nord), Marrakech (Afrique), Tahiti (Océanie), Puerto Montt (Amérique du Sud), King George's Island (Antarctique), Tokyo (Asie) et enfin Paris...
  • Patrick Candé

    Patrick Candé

    Patrick nous vient de Tahiti et est un excellent coureur qui, à son palmarès, possède quelques morceaux de bravoure comme le Marathon des Sables ou la Badwater. Avec le marathon de l'Antarctique qu'il vient de terminer avec Cécile, il est devenu le troisième français membre du Seven Continents Club...  et aussi le premier français ultra marin...
  • Michel Ribet

    Michel Ribet

    Ce coureur français figure désormais sur le site officiel du Seven Continents Club depuis décembre 2009. On pourrait l'appeler le "marin-thonien" car ce septuagénaire un peu fêlé comme il le dit lui-même avec humour est un sportif émérite qui a participé entre autres à la première édition de la prestigieuse Whitbread, course à la voile autour du monde. Il a navigué quelques années avec Alain  Colas et connaissait des marins illustres comme Tabarly, Moitessier...
    Plus tard, un beau jour de 1991, il a débuté le marathon  par celui de... l'Everest au Népal - et donc en Asie - (avec un départ donné à 5184 m d'altitude...). Sont tombées ensuite dans son escarcelle l'Océanie avec Moorea, l'Europe avec Paris, New-York pour l'Amérique du Nord, King George Island pour l'Antarctique, le Kilimandjaro pour l'Afrique, et... 11 ans plus tard en 2009 celui de Vina Del Mar au Chili pour l'Amérique du Sud quand il a appris l'existence du Seven Continents Club par hasard !...
    Ce Normand devenu citoyen américain et qui vit en Californie a aussi couru un 100 bornes en Bretagne et 8 fois le Rock & Roll Marathon à San Diego, chez lui . Et il a encore plein de projets dans la tête ( dont le Marathon des Sables en Avril 2010...). Ce quatrième concitoyen membre du club est un personnage tout à fait atypique et sacrément sympathique.
  • Daniel Lacaze

    Daniel Lacaze

    Daniel est le 5ème français à être rentré dans le groupe en terminant, le 9 mars 2012, le marathon de l'Antarctique. Cet habitant de la ville au nom prédestiné de... Cavalaire ne pouvait effectivement faire autre chose que de... cavaler sur les 7 continents !
  • Olivier Wigniolle

    Olivier Wigniolle

    Olivier est aussi entré dans ce club à l'occasion du même marathon de l'Antarctique qu'il a donc couru en compagnie de Daniel. On peut dire que lui aussi a... assuré un max, mais comment aurait-il pu en être autrement pour ce cadre du groupe Alliantz ?
 

LES FRANÇAIS en instance...

  • Patrick Gazzola

    Patrick Gazzola est un marathonien français en piste pour devenir membre  du Seven Continents Club. Après l'avoir "rencontré" sur le net , je l'ai retrouvé à Pékin au cours du marathon où il accomplissait la manche "asiatique" de son challenge. Il ne lui en reste plus que deux : l'Amérique du Sud et l'Antarctique. Nous suivrons avec beaucoup d'intérêt et de sympathie ses prochaines pérégrinations sur la planète...
    Patrick gère aussi un joli site : http://www.marathons.fr/ sur lequel il n'a pas hésité à faire découvrir mon bouquin à ses nombreux internautes.

    En compagnie de Patrick Gazzola au marathon de Pékin 2008
    En compagnie de Patrick Gazzola au marathon de Pékin 2008

 

ET LES AUTRES...

Quelques membres du club :

Au cours des marathons les plus difficiles la solidarité est telle que l'on devient facilement amis... Ce fut le cas en Antarctique. Depuis mon retour, plusieurs d'entre eux sont passés en France et se sont arrangés pour que l'on puisse se rencontrer, comme Joanne et Jack (de Phoenix) à Rennes ou Ram (de Washington) à Bordeaux (Joanne et Ram sont aussi membres du Seven Continents Club).
Sympa non ?

  • Joanne et Jack

    Joanne et Jack, de Phoenix
    Joanne et Jack, de Phoenix


    C'est avec une immense tristesse que j'ai appris le départ de Jack , ci-dessus à Rennes avec Joanne et moi, à l'âge de 55 ans vers un monde que l'on espère meilleur. Jack Altersitz nous a quittés en décembre 2008 alors qu'il se baladait au Pérou où il avait rendu visite à l'un de ses nombreux amis comme il l'avait fait avec moi. Une rupture d'anévrisme l'a emporté. Il était un excellent joueur puis entraineur de foot - le nôtre, le soccer - et il suivait de près les matchs des Chamois niortais là-bas du côté de Phoenix.

  • Ram

    Ram, de Washington
    Ram, de Washington

 

QUELQUES AUTRES "FONDUS"...

  • Il n'est pas dans le Seven Continents Club... mais c'est encore plus fou !

    Richard Donovan un coureur irlandais a réussi ce challenge en... 5 jours, 10 heures et 8 minutes !
    Son fantastique parcours a débuté en Antarctique le 31 janvier 2008, puis il a enchainé avions et marathons à un rythme incroyable : Le Cap en Afrique, Dubaï en Asie, Londres en Europe, Toronto en Amérique du Nord, Santiago en Amérique du Sud et Sydney en Océanie. Bien évidemment il ne s'agissait pas de marathons "organisés", mais il a tout de même couru sur chacun de ces sept sites la distance de 42,195 km !

    Il n'est donc pas membre "officiel" du Seven Continents Club puisque il n'a pas couru ici des marathons reconnus... mais ça ne change pas grand chose. Il a aussi déjà couru au Pôle Nord et est donc membre du "Grand Slam". Comme le Français Alain d'Andria, qui lui aussi a couru sur sept continents dont le "Antarctica Ice Marathon" (épreuve officielle mais non retenue par le Seven Continents Club car n'étant pas courue par un nombre suffisamment significatif de participants).

    Des détails sur son site internet "http://www.worldmarathonchallenge.com" où il explique aussi que les fonds recueillis pour son exploit sont destinés à financer une organisation caritative, GOAL, qui tente d'améliorer le sort des enfants du Darfour.
 
 
Image