TROMSØ 2006

Tromsǿ 2006S’il existe un marathon original, c’est bien celui ci, à Tromsǿ, tout au nord de la Norvège, au-delà même du cercle polaire arctique, le Marathon du Soleil de Minuit.

Il a , comme son nom l’indique, la particularité d’être couru de nuit mais ….en plein jour puisqu’il a lieu le 17 juin à quelques jours seulement du solstice d’été.

La région est superbe, les forêts de Laponie et les fjords sont magnifiques. Les montagnes autour de nous sont encore enneigées.

A quelques instants du départ de la course, il pleut encore mais cette pluie s’arrête dès le coup de feu nous libérant sur un des plus beaux parcours de marathon que je connaisse.

Il y a d’abord un très long pont à franchir dont la première partie est en pente ascendante assez prononcée. Malheureusement, je pars sans doute un peu vite et dès le quatrième kilomètre, je ressens une douleur au mollet qui m’inquiète au plus haut point car il s’agit d’une très récente déchirure musculaire qui se rappelle à mon bon souvenir.Tromsǿ

Je prends aussitôt la décision qui s’impose... mais pas celle d’abandonner ! Je réduis très sensiblement mon allure en passant de 11 à 9 kilomètres à l’heure et la douleur s’estompe. Dès que j’essaie d’accélérer un peu, elle revient. Donc je n’ai pas le choix . C’est en "promeneur" que je vais faire ce marathon et je ne le regretterai pas une seconde tant le paysage est superbe. Je cours avec deux américains qui s’arrêtent toutes les cinq minutes pour prendre des photos. C’est très sympa.

Nous mettons environ tous les trois pas loin de 5 heures pour parcourir les 42,195 kilomètres mais en toute décontraction et nous atteignons l’arrivée vers 2 heures du matin, en plein soleil, à l’heure où sortent des « night clubs » les jeunes norvégiens dont certains passablement éméchés tentent sans succès de nous accompagner sur quelques centaines de mètres.

TromsǿBref un marathon superbe, inhabituel , étonnant. Par contre un seul problème, mais de taille : la Norvège, pour nous, c’est hors de prix : 120 € pour un « safari baleines » de deux heures et pas moins de 8 € pour une bière pression : ça incite à éviter au maximum les tentations...

Nous terminerons ce séjour par une petite virée tout au nord de la Finlande au milieu des troupeaux de rennes en liberté.

Si vous en avez l’occasion, amis marathoniens, n’hésitez pas à vous inscrire à ce « Midnight Sun Marathon », je suis prêt à parier que vous ne le regretterez pas !

 

 

TromsǿTromsǿTromsǿ

Pour en savoir plus sur le marathon de Tromsǿ...

 
 
Image